Le crowdfunding immobilier : qu’est-ce que c’est ? – Les conseils pour Investir ou Défiscaliser

Le crowdfunding immobilier, traduit littéralement par Financement Participatif de l’immobilier en français est un concept qui permet à des particuliers de se grouper dans le but d’investir dans la pierre.

De nos jours, il existe deux grands types de crowdfunding immobilier :

le tout premier qui consiste à financer les fonds propres des promoteurs immobiliers, et le deuxième qui propose à des particuliers d’investir ensemble dans un bien.

1) Le crowdfunding de la promotion immobilière :

Lorsqu’un particulier souhaite s’endetter pour investir dans l’immobilier, la banque lui demande un apport.

C’est exactement la même chose lorsqu’un promoteur souhaite s’endetter auprès d’une banque, il doit apporter des fonds propres.

Le crowdfunding de la promotion immobilière propose ainsi aux particuliers de financer les fonds propres des promoteurs afin que ceux-ci soient en mesure de réaliser un programme de promotion immobilière, et donc de faire appel à une banque pour financer une partie du programme.

Ce type de crowdfunding est apparu suite au resserrement des crédits de la part des banques, où toujours plus de fonds propres sont demandés aux promoteurs.

Concernant le rendement proposé aux investisseurs, il varie généralement entre 8 et 12%.

2) Le crowdfunding locatif :

Le crowdfunding immobilier dit de locatif propose à des particuliers de se grouper dans le but de faire de l’investissement locatif.

Ainsi, un bien qui vaut 100 000 euros va être divisé en 20 parts de 5 000 euros, vous pouvez décider d’en acquérir 1,2, 3… et en fonction de votre investissement, vous http://www.latunisiemedicale.com/medicale/pharmacie-en-ligne/ allez toucher un pourcentage des loyers au prorata.

Ce concept a pour objectif de démocratiser l’accès à la pierre, et de faciliter ainsi l’investissement locatif extrêmement convoité de nos jours en France.

Il a aussi l’intérêt de permettre une diversification de son portefeuille immobilier en prenant 1 part d’un bien à Toulouse, 2 parts d’un bien à Bordeaux, etc… et ainsi ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

Ce crowdfunding propose généralement d’investir dans des logements, ou bien dans des murs de commerces. Les rendements vont de 5 à 7% selon les biens, plus une potentielle plus-value lors de la revente de votre part.

Quentin Romet, Cofondateur de la plateforme de crowdfunding immobilier Homunity, incite les investisseurs à étudier les dossiers un par un : « Que ce soit dans le cadre d’un investissement locatif, ou d’un programme de promotion, il est nécessaire de bien comprendre dans quoi vous investissez, et donc de passer du temps à étudier chacun des projets afin de réduire au maximum votre risque ».

  • le plafond fiscal limite le montant annuel de l’investissement à 300 000 € (2 investissements par an maximum)
  • le plafond de loyer limite le prix au m² selon la zone et la superficie du logement (entre 8,59 et 16, 52 €/m² selon les secteurs)
  • le plafond de ressources, qui varie selon la zone et la composition du foyer, limite le profil des locataires éligibles.

Conseil SeLogerInvest
Retrouvez sur SelogerInvest l’ensemble des offres disponibles en crowdfunding immobilier.