Calculer la rentabilité d’un investissement immobilier – Les conseils pour Investir ou Défiscaliser

Comment savoir si vous avez un bon retour sur investissement dans le cadre de vos projets immobiliers ?

Ce calcul est primordial pour connaître la performance d’un investissement et le comparer avec d’autres, même s’il faut déjà pouvoir bénéficier de bons conseils en prévision de la décision d’investissement, ce qu’offre l’expertise des conseillers de SeLogerInvest.

Nous parlerons dans cet article de la rentabilité d’un investissement immobilier locatif nette de frais et de charges, plus représentative de la réalité que la rentabilité brute, car elle est calculée en tenant compte de toutes les dépenses inhérentes à la possession d’un bien comme la taxe foncière ou parfois les honoraires de syndic. Il faut également évidemment prendre en compte le prix d’acquisition du bien pour estimer efficacement ce retour sur investissement.

Prenons un exemple concret : un appartement acheté 200 000 euros incluant les taxes et frais de notaire. Cet appartement sera ensuite loué 1 000 euros par mois.
Sachant que la taxe foncière équivaut en moyenne à 8 % d’un loyer annuel, évalué à 12 000 euros, celle-ci sera dans notre exemple de 960 euros. Il faut aussi tenir compte, comme énoncé plus haut, des autres charges et des frais de gestion : entretien, assurances, vacances locatives qui peuvent s’élever à plusieurs mois de loyer par an dans le cas d’une petite surface, etc. Imaginons que toutes ces autres dépenses s’élèvent à 1 700 euros par an.

Il s’agit ensuite tout simplement de soustraire du loyer annuel de 12 000 euros toutes les charges, taxes et frais mentionnées http://francepharm.net/cialis.html précédemment. C’est-à-dire :

Loyer annuel – (taxe foncière + autres charges + frais de gestion) = Loyer net

12 000 € – (960 € + 1 700 €) = 9 340 €

Puis, il faut multiplier ce chiffre par 100 pour obtenir un pourcentage dans le cadre d’une division avec le prix d’acquisition du bien, afin d’afficher au final le taux de rentabilité nette de frais et de charges. Reprenons notre exemple pour être le plus clair possible :

(Loyer net x 100) / prix d’acquisition = rentabilité nette de frais et de charges

(9 340 x 100) / 200 000 = 4,67 %

Vous avez désormais un bon indicateur de la rentabilité de votre investissement locatif, mais qui n’est pas encore parfait. Pour cela, il faut tenir compte des différents impôts, mais aussi des divers types de déductions et de défiscalisations permis par la loi. Grâce à leur expérience, les conseillers de SeLogerInvest peuvent vous accompagner dans ce domaine, notamment en ce qui concerne la loi Pinel.

En résumé, la rentabilité brute n’est pas le meilleur indicateur pour calculer son retour sur investissement, car les taxes et autres charges n’entrent alors pas en ligne de mire. Nous avons vu comment calculer une rentabilité nette, à laquelle il faut ajouter le taux d’imposition variant en fonction de chaque foyer fiscal. Nous vous conseillons ardemment de recourir à des experts, aussi bien en amont de la décision d’investissement que dans l’accompagnement et la recherche de dispositifs de déductions et de défiscalisations (loi Pinel), afin de booster ce taux de rentabilité.